Archive for September, 2011


TFA – Weaver

Here is the first part of the book I did for my final year exam, translated from French to English. I suggest you to read with a 2 pages view, don’t hesitate to download to access the bookmarks. I only release the first part for the second part is quite a huge pack of text in comparison! I’ll need a bit more time to translate it as well… I wanted to share nonetheless what I’ve done so far.

I am a little sad though to face, through translation, that English has way more restricted vocabulary on some points than French but it also made me realize that all those stories were written in the same few days and it can be felt in some redundant topic revolving around light, water, enlightenment, finding a meaning to life, a goal… Hmm…

I hope you enjoy anyway!

…And I must add special thanks to my mother who paid the printing and helped me to make the book’s box, it wouldn’t have looked so neat if she hadn’t been there!

Advertisements

TES – Children of Shame

Children of Shame

This book was inspired by the different hints about crossbreeding found in Morrowind and Oblivion. I’m really planning to make a book mod when Skyrim is released (I’m saving book textures as you can see XD). I wouldn’t be against making it with other TES fan writers to produce more books at once…=)

_____________________________________________________________________________

Children of Shame
by Felix Beauciel

[…] But let’s get back to love, for love is not only about making love. I won’t dissert about the matter for it is already splendidly documented in all styles of writing, especially here in Bretonia. In society lovers usually marry and form a family and that is common thing. However that is true thing for people of a same kind. Marrying a member of another specie is just terribly seen and nearly impossible.

[…]

“I am a Breton, I am son of man and mer,”I told Tsahnarra, “there’s a taboo and like other taboos there must exist people who did cross its limits.”
“There shouldn’t be incest according to most but it exists indeed,” Tsahnarra laughed. “Go to Morrowind, it will be hard but you can find the most terrible answers over there, I am sure.”
I looked at her in disbelief, hoping I wasn’t guessing her thoughts. “I will not.”
“Of course you will for you are so curious, Tsahnarra knows,” she ensured. […]

(click the image above to read the story)

TFA – Tisseur

Voilà mon travail de fin d’année enfin sur le net ! Je rajouterai plus d’images du livre et de son boitier bientôt mais là je ne peux pas résister à l’envie de mettre le PDF à disposition. Cliquez sur l’image ci-dessus pour le découvrir, il est interactif dans le sens où les liens de la première page sont actifs et les titres de la table des matières vous renvoient directement aux pages concernées, il y a également des marque-pages intégrés pour vous faciliter la navigation. Je recommande l’affichage de deux pages en continu pour une meilleure lecture, le livre ayant été prévu pour ce type de mise en page.

Pour ce qui est du contenu… il y a beaucoup d’improvisation et après, un petit retour sur tout cela avec un petit making of où je détaille un peu plus ma façon de travailler en termes de conception. Voici la préface pour mieux vous aiguiller :

_____________________________________________________________________________

Préface
(en quelque sorte)

Dans cet ouvrage je vais faire quelque chose dont j’ai envie, quelque chose qui peut sembler présomptueux mais qui n’en a pourtant pas l’arrogance. Ma démarche est un cri de joie et non un sourire suffisant.
On pense souvent connaître les autres mais nous avons notre vision, nous voyons souvent ce que nous acceptons de voir chez les autres, certaines de leurs forces, certaines de leurs faiblesses… souvent celles qui nous rassurent. Les doigts d’une main sont souvent trop nombreux pour compter les personnes qui nous connaissent vraiment, et de même nous passons souvent à côté de personnes avec qui nous aurions pu partager beaucoup de choses. J’espère pouvoir partager beaucoup de choses avec beaucoup de monde et c’est pourquoi, à travers ce livre, j’ai décidé de parler de moi. De parler de moi par ce que je sais faire.

Voici donc un ouvrage à propos d’un gosse de 23 ans trop sensible avec un esprit qui pense trop vite et une mémoire aussi longue que sélective. Si je suis resté si gamin c’est que je ne me suis pas sentit être un enfant très longtemps, c’est que j’ai vu des choses, que j’en ai compris d’autres, j’ai espéré en entendre certaines… mais je suis resté dans l’incertitude.
J’ai été élevé par un père qui m’a toujours semblé mal à l’aise dans toutes ses interactions sociales, et par une mère qui portait aux nues toutes les personnes ne faisant pas partie de sa cellule familiale. Comme tous les enfants j’ai essayé de plaire à mes parents, j’ai appris à décoder les félicitations dans cette façon d’être mal à l’aise un peu différente que mon père avait en recopiant certains de mes textes pour les mettre en forme et les imprimer, dans les grimaces de ma mère quand elle regardait mes dessins et mes écrits et sa façon de pointer la moindre de mes erreurs. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.
Nous sommes ce potentiel de départ avec lequel nous naissons et nous sommes tous ces gens que nous côtoyons tout au long de notre vie, qui nous influencent, nous conditionnent, qui parfois nous brisent ou nous aident à nous reconstruire.
Parler de tous ces gens qui ont fait de moi ce que je suis me prendrait trop de temps alors je dois me contenter de les remercier – certains plus ou moins que d’autres; et de songer à ce que j’ai appris.

Je suis un esprit créatif, on m’a toujours dit que j’avais une incroyable imagination. Pourtant j’ai toujours été cruellement rationnel… Chacun a sa vision de sa propre créativité, pour moi il s’agit plus d’ingéniosité. Je regarde ce que je vois et je me demande ce que je peux en faire, je suis un ingénieur. J’observe et je rassemble les idées, j’établis des connections, je suis un tisseur. À présent je vais parler un peu de ce que je vois et de comment j’en fais quelque chose. Je vais vous montrer des textes et des images, des embryons de concept, des poèmes, des réflexions. Si cela vous intéresse, sans doute en connaîtrez-vous davantage sur moi et j’en serai honoré.

Ci-après vous trouverez un peu de tout, des bouts de choses variées, surtout de l’improvisation ordonnée encore très brute… Et plus loin quelque mots sur la façon dont je travaille, les différentes techniques que j’emploie régulièrement. Le ton sera quelque peu didactique car bien que ma volonté ne soit pas de donner des leçons, quand il s’agit de théorie c’est au final le moyen le plus efficace pour expliquer ce dont il est sujet, ça permet de prendre le recul qu’on n’a pas forcément le reste du temps. Et que je l’avoue, j’aime expliquer pour partager, communiquer. Je ne prétend pas un instant que les méthodes que j’utilise sont les meilleures, les plus abouties ou quoi que ce soit, ce sont simplement mes méthodes et elles me sont appropriées, elles conviennent à mon esprit et à sa configuration.
Puisse votre lecture être plaisante et donner une raison d’être à ce livre.